Parc d’Osseghem

Autrefois, le site de l’actuel parc d’Osseghem n’était autre qu’une carrière de pierres exploitée par l’abbaye d’Afflighem. Quand l’extraction cessa, l’endroit fut planté de hêtres. Le roi Léopold II, soucieux de tirer parti au mieux des abords du palais de Laeken, acheta donc ce massif forestier en 1909, une portion des quelque 200 ha qu’il avait réussi à réunir au fil des ans à Laeken. Une grande partie sera cédée à la Ville de Bruxelles en 1927 en vue de l’organisation de l’Exposition universelle de 1935. L’architecte-paysagiste Jules Buyssens est alors chargé d’aménager ces 17 ha. Il imagine un tracé irrégulier dont les points forts sont un remarquable théâtre de verdure et un étang sinueux long de 500 m dont les rives variées charment les promeneurs. De beaux bouquets d’arbres animent de longues perspectives, comme celle créée par les quatre rangées de hêtres pourpres taillés en cylindre qui borde l’allée conduisant au sommet du parc. Plus d’une vingtaine de spécimens sont repris à l’inventaire des arbres remarquables comme un catalpa chavanon, un cèdre bleu de l’Atlas, un ptérocaryer à feuille de frêne ou trois imposants mélèzes qui auraient été plantés par Léopold II. (CL 16/10/1975)

Infos pratiques

  • Parc d’Osseghem
    1020 Bruxelles
    • M
      Heysel
    • T
      Esplanade
    • T
      Centenaire