Parc de Woluwe

Limité par le boulevard du Souverain, le cours de la Woluwe, l’avenue de Tervueren et la vallée du Bemel qu’il englobe en partie, le parc de Woluwe s’étend sur plus de 71 ha (63 hors infrastructures sportives), ce qui en fait l’une des plus vastes étendues vertes de la Capitale. Achevé entre 1906 et 1907, le parc fut aménagé d’après les plans de l’architecte paysager français Émile Laîné, avec des modifications apportées par Louis van der Swaelmen. Les deux hommes surent tirer parti des nombreux vallonnements et des différences de niveau qui, par endroit, atteignent jusqu’à 30 m. Outre l’étang Denis et l’étang rond, l’étang long et l’étang du Bemel agrémentent joliment les vastes pelouses bordées d’essences rares. Le parc paysager s’est implanté sur d’anciens terrains humides acquis par Edmond Parmentier à François Mellaerts, le premier propriétaire des lieux qui donna son nom aux deux étangs situés au-delà du boulevard de la Woluwe. Le parc compte 147 arbres remarquables, dont un magnifique séquoia géant de 6,15 m de circonférence, un zelkova du Japon, un kalopanax d’Asie ainsi que de beaux ensembles d’érables, de hêtres, de bouleaux, de châtaigniers, de peupliers et de cyprès chauves de Louisiane. Le parc abrite aussi de nombreuses rocailles et fait l’objet d’études paysagères et phytosanitaires en vue de sa rénovation. (CL 08/11/1972)

Stand d’information sur la biodiversité et la restauration des peuplements.
Promenades historiques dans le parc, samedi et dimanche à 11h et 14h (durée : 1h). Rendez-vous à l’entrée du centre sportif. Maximum 20 participants par départ.
Avec la collaboration de Bruxelles Environnement.

Infos pratiques

  • avenue de Tervueren
    1150 Bruxelles
    • T
      Musée du Tram
    • B
      Musée du Tram