Parvis des Saints-Michel-et-Gudule

Face à la Cathédrale Saints Michel et Gudule, à l’emplacement d’un îlot de maisons disparues on peut s’allonger sur des bancs très contemporains, à l’ombre d’un mail de Févier américain, un arbre muni d’épines impressionnantes. Ici, une variété sans épines… heureusement.

Infos pratiques