Pavillon Horta-Lambeaux/Pavillon des Passions humaines

À quelques mètres de la mosquée qui occupe un des angles du parc du Cinquantenaire subsiste un pavillon conçu par Victor Horta comme un « tempietto » d’inspiration classique, sorte de fabrique au sein du parc du Cinquantenaire. Posé sur un petit tertre gazonné, l’édicule, appartenant à l’État belge, fut construit entre 1891 et 1897 pour abriter un étonnant relief en marbre de Carrare réalisé par le sculpteur Jef Lambeaux. Quand l’artiste expose son modèle en carton grandeur nature au Salon triennal de Gand, l’œuvre suscite la polémique au sein de la presse catholique. Le projet est toutefois mené à bien et, aujourd’hui encore, la salle unique, au sol couvert de mosaïques et aux murs couverts de pierres blanches d’Euville et de panneaux en marbre jaune de Sienne, sert d’écrin à un relief de 12 m de long sur 8 m de haut, composé de dix-sept blocs de marbre de Carrare. Il représente les plaisirs et les malheurs de l’humanité une série d’œuvres allégoriques d’une grande expressivité. On reconnait, en haut à droite, le Christ crucifié ou dans le registre inférieur gauche, la Maternité ou encore la Séduction. (CL 18/11/1976)

Infos pratiques

  • parc du Cinquantenaire
    1000 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 16h45 (dernière entrée à 16h15)
    • M
      Schuman
    • B
      Schuman