Pavillons d’octroi, Porte de Ninove

Deux anciens pavillons d’octroi sont encore visibles à la Porte de Ninove. Ces petits édifices originaux ont une histoire peu commune. Jadis intégrés à la deuxième enceinte de Bruxelles, ils servaient à percevoir les taxes lors de l’entrée des marchandises dans les remparts de Bruxelles. Sept points d’entrée étaient ainsi prévus tout autour de la capitale. Les deux pavillons de la Porte de Ninove y ont en réalité été non pas construits directement, mais déplacés en 1816, lors de la construction des nouveaux boulevards qui ceinturent le centre-ville. Ils étaient auparavant situés à la Porte d’Anvers, qui s’est appelée Porte Napoléon en 1807 lors du passage de l’Empereur. Actuellement les pavillons de la Porte de Ninove servent au contrôle des collecteurs des égouts, comme ceux de la Porte d’Anderlecht, située à quelques centaines de mètres.

Infos pratiques

  • Porte de Ninove
    1000 Bruxelles