Site de l’hôpital Brugmann et chapelle Horta

53
Site de l’hôpital Brugmann et chapelle Horta

À l’aube du XXe siècle, la Ville de Bruxelles est confrontée au vieillissement de ses institutions hospitalières et au manque chronique de lits. À sa mort, en 1900, le financier et philanthrope Georges Brugmann lègue la somme de cinq millions de francs belges de l’époque au Conseil des Hospices. Très vite, on décide d’affecter cet argent à la construction d’un nouvel hôpital qui dépendrait de la Faculté de Médecine de l’Université libre de Bruxelles. Le projet est confié par le Conseil des Hospices à l’architecte Victor Horta qui, attentif à l’avis des médecins, développe un complexe pavillonnaire de type horizontal respectant les préceptes hygiénistes de l’époque, une sorte de « cité-jardin hospitalière » sur un lieu abrité du vent et cerné de terrains agrestes et arborés formant un vrai havre de verdure. Les travaux débutent en 1911 et, si l’hôpital n’est officiellement inauguré qu’en 1923, il est déjà opérationnel à la fin de la Première Guerre mondiale. Ici, Horta a volontairement délaissé l’Art nouveau dont les courbes lui semblent dérisoires, mais il parvient à s’emparer de l’espace de façon magistrale en livrant une œuvre aboutie dont l’architecture moderne est en parfaite adéquation avec les besoins du temps. Aujourd’hui encore, malgré les avancées scientifiques, le site Brugmann demeure une référence de tout premier plan.
Il comprend aussi une chapelle qui remplit une double fonction. En effet, si les offices funéraires se déroulaient au niveau supérieur, le rez-de-chaussée abritait la morgue et les locaux d’autopsie du service d’anatomopathologie. (CL 14/04/2005 – chapelle)

Infos pratiques

  • avenue J.-J. Crocq 21
    1020 Bruxelles
    • sam. et dim. de 10h à 18h
    • T
      Hôpital Brugmann
    • T
      Guillaume De Greef
    • B
      Hôpital Brugmann