Square Armand Steurs

65
Square Armand Steurs

Aménagé d’après les plans de l’architecte Eugène Dhuicque qui a privilégié l’asymétrie, le square Armand Steurs fut inauguré en grande pompe le 3 juillet 1932. Perpétuant la mémoire d’un bourgmestre de Saint-Josse-ten-Noode qui permit l’alimentation en eau de certains quartiers de Bruxelles, l’ensemble illustre un aménagement en milieu urbain typique des années de l’entre-deux-guerres. Le square, qui a profité du voûtement de la ligne ferroviaire Bruxelles-Luxembourg, présente une organisation complexe tirant parti des déclivités du terrain. Occupant des endroits stratégiques, des sculptures dues à des artistes renommés comme le Monument des Carriers réalisé par Guillaume Charlier ou La Source de Julien Dillens trônant dans l’exèdre dite du Centenaire, car célébrant les 100 ans de l’Indépendance de la Belgique. Un arbre fut d’ailleurs planté pour marquer cet anniversaire. Outre une végétation variée comptant quelques spécimens remarquables comme un catalpa rougeâtre ou une aubépine à deux styles, l’architecte Jules Janlet avait aménagé des parterres de roses dont il était un grand spécialiste. Les espaces gazonnés bordés d’ifs taillés offrent un espace de verdure bienvenu dans ce quartier urbanisé de Saint-Josse-ten-Noode. (CL 17/06/1993)

En 1872, la maison Pohlmann-Dalk et fils, spécialisée, entre autres, dans la fabrication de « baguettes, moulures pour tentures et cadres – ornements de salons et d’églises », sollicite l’architecte P.C. Boveroulle pour la construction d’un vaste bâtiment, haut de trois niveaux, s’organisant autour d’une cour intérieure. Le lieu servira à la fois d’entrepôt et d’atelier.

Infos pratiques

  • 1210 Bruxelles
    • T
      Coteaux
    • B
      Steurs
    • B
      Houwaert/Braemt
    • B
      Coteaux