Rapports annuels

Les objectifs prioritaires de l'Observatoire sont de rassembler les acteurs du secteur touristique et stimuler des synergies, quantifier et analyser scientifiquement l'activité touristique de Bruxelles (statistiques du tourisme, profils des clients ...) et fournir des outils permanents pour organiser le développement touristique de la Région bruxelloise.

Pour toute information supplémentaire, veuillez contacter par courriel  Corentin Descamps ou par téléphone +32 2 551 54 83

 

  • L'année 2014 a confirmé la progression déjà enregistrée en 2013 avec une hausse des nuitées de 5.4%, arrivant ainsi à plus de 6.6 millions de nuitées pour 3.4 millions de visiteurs. La durée de séjour a également connu une progression avec désormais 1.93 nuitées par visiteur.

    >  Télécharger le rapport

     

  •  Après  une année 2012 stable, le tourisme à Bruxelles en 2013 a renoué avec une croissance positive. Les nuitées ont progressé de 4.7%, atteignant quasiment les 6.3 millions de nuitées pour 3.3 millions de visiteurs.

    >  Télécharger le rapport

  • Voici le millésime 2012 du rapport annuel de l’Observatoire du Tourisme à Bruxelles, élaboré en partenariat entre VISITBRUSSELS, Wallonie-Bruxelles Tourisme et Toerisme Vlaanderen.

    Ce document est le fruit de la récolte et du traitement des données livrées, entre autres, par le SPF Economie, la Cocof, MKG Hospitality, Tourmis et des prestataires touristiques tels que les musées et attractions ; il est établi selon une méthodologie efficace et reconnue par tous les secteurs touristiques bruxellois.

    >  Télécharger le rapport

  • Depuis 2011, l'Observatoire du Tourisme à Bruxelles est intégré au sein du département Research & Development de VISITBRUSSELS dans le cadre d’un partenariat avec Wallonie-Bruxelles Tourisme et Toerisme Vlaanderen.

    Ce service, consacré aux statistiques et études sur le tourisme à Bruxelles, récolte et traite les données entre autres du SPF Economie, de la Cocof, de MKG Hospitality, de TourMIS et des prestataires touristiques tels que les différents musées et attractions : des partenariats efficaces et une méthodologie reconnue par tous les secteurs touristiques bruxellois.

    >  Télécharger le rapport

  • En 2010, le tourisme bruxellois a repris sa progression. L’hôtellerie a vu son activité augmenter : un accroissement des nuitées de 6,9% et un taux d’occupation de 69,3% (+2,3 points). Les nuitées de loisirs connaissent une progression de 7,5%, il en est de même pour le tourisme d’affaires avec une augmentation de 6,3%. Les nuitées en hébergements pour jeunes ont progressé de 5,5% et en chambres d’hôtes de 3%.

    La Meetings Industry continue sa progression à Bruxelles : avec une augmentation de 23% desréunions de plus de 300 personnes, selon les critères de l’Union des Associations Internationales (UIA), la capitale de l’Europe conserve sa première place européenne. La fréquentation des musées et des attractions a augmenté de 29% en 2010...

    >  Télécharger le rapport

  • En 2009, le tourisme a été fortement touché par les crises financières. L’hôtellerie bruxelloise a vu son activité baisser: une diminution des nuitées de 1,4%. Si les nuitées de loisirs ont malgré tout augmenté de 7%, il n’en est pas de même pour le tourisme d’affaires qui chute de 8%. En considérant la situation économique, Bruxelles a réalisé une bonne performance par rapport aux autres villes européennes.

    Mais tout le secteur MICE n’a pas souffert de cette crise. En effet, les Professionnels Congrès Organisators (PCO) ont organisé 385 réunions/congrès. Cela représente une augmentation de 115%. Concernant le nombre de réunions de plus de 300 personnes, selon les critères de l’Union des Associations Internationales (UIA), Bruxelles prend la 1ère position européenne...

    >  Télécharger le rapport

  • Le tourisme à Bruxelles en 2008 confirme sa croissance, mais malgré tout ralentie par les effets de la crise ? En 2008 : +3,4% de nuitées globales à Bruxelles, 5,6% des nuitées d’affaires et 0,7 % des nuitées d’agrément. Concernant le nombre de réunions d’au moins de 300 personnes, selon les critères de l’UAI, Bruxelles revient en 2ème position européenne. Concernant le nombre de réunions de moins de 50 personnes, selon les critères d’ICCA, Bruxelles retombe à la 22ème place.

    La fréquentation des musées et les attractions ont augmenté de 10% en 2008. Néanmoins, la crise est bien présente. Les gestionnaires d’hébergement doivent faire face aux conséquences financières, aux clients qui descendent de gamme, aux voyages low-cost, l’hôtellerie de haut de gamme qui glisse de catégorie, la durée de séjour toujours plus courte, la chasse aux bonnes affaires,… 
    >  Télécharger le rapport

  • En 2007, le tourisme à bruxelles a le vent en poupe. Le nombre de touristes et de nuitées a continué sa croissance en 2007, +5,4% par rapport à 2006. Les nuitées de loisirs ont progressé de 6,1% et les nuitées miCe ont augmenté de 1,5%. Concernant le nombre de réunions de moins de 50 personnes, selon

     es critères d’iCCa, bruxelles est passé de la 23ème place à la 19ème place en 2007.

    Pour les perspectives d’avenir, bruxelles s’est dotée d’un Plan de développement international (Pdi), celui-ci constitue "un projet de développement de bruxelles qui s'articule autour d'une des principales caractéristiques de la ville : sa vocation internationale "...

    >  Télécharger le rapport

  • L’année 2006 a été marquée par une croissance du tourisme de loisirs et d’affaires à Bruxelles.

    En décembre 2005, les Assises du tourisme nous avaient permis d’identifier les recommandations pour améliorer d’une part le positionnement de la destination (Europe des gens, culture et art de vivre) et, d’autre part, la qualité de l’offre et des services touristiques à Bruxelles.

    En décembre 2006, la présentation des résultats de l’étude pour le plan marketing international a permis d’identifier les objectifs de promotion touristique pour Bruxelles sur base des motivations des clients potentiels et de la hiérarchisation des marchés. Les efforts et les investissements dans le tourisme au cours de ces dix dernières années doivent nous conforter dans l’importance de la réflexion sur le développement touristique durable de notre destination...

    >  Télécharger le rapport

  • 2005 aura été marqué par l’organisation des Assises du tourisme à Bruxelles et par la réalisation des études sur le tourisme de loisirs et MICE dans la capitale de l’Europe. Celles-ci ont eu largement recours aux données collectées sur plusieurs années par l’Observatoire. Un des enseignements majeurs des Assises est l’affirmation d’un positionnement de Bruxelles sur les thèmes de l’Europe, de la culture et de l’Art de vivre afin de rassembler les acteurs touristiques et de renforcer l’image de Bruxelles sur les différents marchés.

    Pour les aider à mieux maîtriser le développement du tourisme urbain et une évolution de plus en plus marquée par la concurrence entre les destinations, les grandes villes européennes se sont dotées de moyens d’évaluation et d’analyse de plus en plus sophistiqués à l’instar de Vienne, par exemple...

    >  Télécharger le rapport

  • En 2004, la collaboration entre la Fédération Horeca Bruxelles et l’Observatoire du Tourisme à Bruxelles s'est accentuée par la mise au point d'un partenariat permanent pour un baromètre mensuel de la fréquentation des hôtels. Ce partenariat fort et l'expertise de l'Observatoire ont permis d'élaborer uEn 2004, la collaboration entre la Fédération Horeca Bruxelles et l’Observatoire du Tourisme à Bruxelles s'est accentuée

    par la mise au point d'un partenariat permanent pour un baromètre mensuel de la fréquentation des hôtels.

    Ce partenariat fort et l'expertise de l'Observatoire ont permis d'élaborer une méthode de calcul des taux d’occupation, des prix moyens nets et du revenu par chambre (REVPAR)...

    >  Télécharger le rapport

  • 2003. Au cours des six dernières années, le tourisme urbain à Bruxelles s'est complètement transformé, tant au niveau de la structuration de l'offre, du dynamisme de promotion que de l'implication des acteurs grâce à l'action de City Marketing menée par Bruxelles International. En terme de nuitées, le tourisme en hébergements représente 4.937.357 nuitées, soit une augmentation de 13% depuis 1997.

    Suite aux différents éléments internationaux (guerres, attentats, épidémies, …) et structurels (perte de la compagnie aérienne Sabena, fermeture provisoire du Palais des Congrès, retard dans la réalisation des réseaux de trains à grande vitesse) défavorables au tourisme international, Bruxelles maintient sa position ascendante grâce à sa nouvelle attractivité de ville de court séjour...

    >  Télécharger le rapport