PUBLIC INITIATIVE 2016

  • Amazing Belgium

    Pour présenter une fois de plus Bruxelles comme une destination de choix et promouvoir la Belgique de manière générale, Amazing Belgium est un site Internet offrant de nombreuses histoires sur des personnalités célèbres ou étonnantes de notre royaume, et qui met en exergue des articles qui explorent le riche passé, l'avenir éclatant et bien sûr, la gastronomie de l'un des territoires les plus anciens du monde. Grâce à ses milliers de followers, Amazing Brussels propose des posts intéressants et offre des informations en ligne exactes sur la Belgique.

    Quelques chiffres: plus de 130 000 followers…

    http://www.amazingbelgium.be

  • Once Upon a time in Anderlecht

    Once Upon a Time in Anderlecht est une initiative sociale créée avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin et d'Angelika Mlinar, membre du Parlement européen. Cette initiative vise à mettre à la disposition des jeunes générations des outils de communication et d'auto-représentation dans le but d'améliorer l'image de la banlieue de Bruxelles en la présentant de leur propre point de vue. Le projet est actuellement en cours et se concentre sur l'accumulation d'entretiens vidéos avec des personnalités représentatives de la diversité sociale du secteur. A travers une série d'ateliers pour enfants des banlieues visant à leur apprendre à réaliser des portraits audiovisuels de gens qui vivent et travaillent à Anderlecht, cette initiative fait un pied-de-nez aux stéréotypes comme l'« effet Molenbeek », favorisé par les récents évènements locaux, en enseignant aux enfants de la banlieue de Bruxelles la technique de réalisation de vidéos par smartphone.

    Quelques chiffres : en 2016 : 4 ateliers comptant approximativement 50 participants

    http://www.onceuponatimeinanderlecht.eu

  • Make.Brussels

    Le lockdown de 4 jours imposé suite aux attentats de Paris et la menace terroriste ont fortement écorné l’image et l'économie de la capitale. Lancé 3 jours après les attentats du 22 mars, Make.Brussels est un appel d'Atrium.Brussels lancé aux citoyens, les invitant à s’impliquer et imaginer des projets créatifs pour ré enchanter le centre-ville de Bruxelles. Le projet s'est divisé en 4 phases réparties sur 8 mois, d'avril à décembre : d’abord, les citoyens soumettaient leurs idées sur le site Internet. Dix workshops dans 10 quartiers du Pentagone et un speed making ont été organisés pour favoriser l’ancrage local, la création d’idées et le networking, puis le public a élu les 30 meilleures idées. En phase 3, un week-end de marathon créatif a permis à celles-ci d’être challengées par des experts et prototypées en projets concrets. Un jury de personnalités bruxelloises a finalement élu les 10 projets lauréats, lançant la phase 4, celle de la réalisation.

    Quelques chiffres : 372 idées soumises, 27.936 votants, une centaine de participants au marathon, 10 projets financés à hauteur de 30.000€ chacun, 3 projets financés via crowdfunding et 2 de manière indépendante.

    www.make.brussels

  • #brusselsandme

    Le style des photos prises par les touristes a considérablement changé au cours de la dernière décennie : les gens veulent désormais occuper la place principale sur la photo, reléguant au second plan le lieu où la photo a été prise. Dans le même temps, un nombre croissant de ces clichés est partagé chaque jour sur les réseaux sociaux, ce qui permet à n'importe quel touriste de devenir ambassadeur parmi ses pairs. La ville de Bruxelles et le conseiller municipal responsable du Tourisme ont demandé à PANORA.ME de proposer une solution à ce paradoxe… Durant 3 semaines au cours de l'été dernier (à la Grand Place et à l'Atomium) et durant 10 jours cet hiver (à l'Atomium), les touristes ont été invités à tester un nouveau type de selfie : les participants utilisent leurs smartphones (avec l'appli PANORA.ME installée dessus) à partir d'un emplacement spécifique et déclenchent une caméra placée à 200 mètres de la position de celui qui prend le selfie. Le résultat final, c'est un selfie panoramique : une vidéo courte qui réalise un zoom arrière à partir du site original pour offrir un panorama magnifique.

    Quelques chiffres : 26 809 participants de 148 pays différents, produisant 10 730 selfies panoramiques, des vidéos courtes qui ont été vues 429 105 fois, touchant plus de 2,5 millions d'utilisateurs Facebook, 100 000 € d'investissement…

    http://www.brusselsand.me/

  • STIB OPEN DATA

    La STIB fournit déjà depuis plusieurs années ses données de type planifiées (horaires, lignes et arrêts, soit l’ensemble de l’offre de transports planifiée) à des tiers. Un nouveau pas est franchi ce 6 décembre 2016 avec le lancement d’un portail Open Data, accessible à tous et toutes, via https://opendata.stib-mivb.be. En partageant ses données via son nouveau portail, la STIB permet aux développeurs de les consulter, les utiliser, les combiner, pour créer de nouvelles applications qui utilisent ces données, et ainsi de placer encore davantage les transports publics au cœur de la vie quotidienne. Pour la première fois en Belgique, la STIB favorise ainsi l’innovation et ouvre la porte à de nouvelles solutions, toujours plus innovantes, pour améliorer la mobilité – et la vie – de tous les utilisateurs des transports publics bruxellois et permet aux développeurs de tous horizons de développer des applications destinées à améliorer l’expérience des visiteurs à Bruxelles.

    Quelques chiffres : en moins d’un mois, 1500 utilisateurs, 160.000 appels API, 240 développeurs inscrits…

    http://opendata.stib-mivb.be

  • Commissariat à l'Europe et aux Organisations Internationales

    Dans sa première déclaration de politique régionale, le Gouvernement s’était donné l’ambition de doter la Région de Bruxelles-Capitale d’une véritable politique de siège en créant un organe proactif sous l’égide d’un « Commissaire à l’Europe », chargé de toutes les relations entre les institutions européennes et internationales et la Région de Bruxelles-Capitale. Historiquement fédérale, cette politique de siège s’est vue petit à petit, de réforme de l’Etat en réforme de l’Etat, transférée, pour une bonne part vers la Région. La mission du Commissariat à l’Europe et aux Organisations Internationales (CEOI) et de son Commissaire, Alain Hutchinson, consiste à accueillir toutes les organisations internationales pour qu'elles puissent fonctionner dans les meilleures conditions et se développer en harmonie avec le développement de la Région et les besoins de ses habitants. Le Commissaire est aussi le ‘Single Point of Contact’ pour les organisations et institutions internationales, il est l’interface entre celles-ci et les autorités publiques bruxelloises et gère l’Expat Welcome Desk aux bénéfices des nouveaux citoyens internationaux.

    www.commissioner.brussels

  • Station Europe

    La Station Europe, le nouveau point d’accueil du Parlement européen, a pris ses quartiers dans l’ancienne gare Bruxelles-Luxembourg aux abords de la très animée Place du Luxembourg. C’est l’endroit idéal pour entamer une visite du Parlement européen qui n’a de cesse de diversifier son offre aux visiteurs. La Station Europe offre services et produits destinés à guider les visiteurs dans leur découverte du Parlement mais aussi de Bruxelles. Son emplacement dans l’ancienne gare Bruxelles-Luxembourg en fait une passerelle naturelle entre l’histoire de l’ancien quartier Léopold et son rôle actuel en tant que demeure de la démocratie européenne. Regardez le Parlement européen prendre vie sous vos yeux grâce à une maquette 3D interactive. Asseyez-vous un moment aux tables à écran tactile, immergez-vous dans l’histoire du Parlement et choisissez la figure historique qui vous inspire le plus. L’œil collé à l’orifice des dioramas, découvrez le Parlement européen sous différents angles et à différentes époques.

    Quelques chiffres : plus de 3000 visiteurs un mois après l’ouverture.

    http://www.europarl.europa.eu/visiting/fr/bruxelles/station-europe