MIXITY Walk : Uccle

La commune d'Uccle est souvent qualifiée d'enclave française. En effet, elle est particulièrement prisée, comme lieu de résidence, par nos voisins d'outre-Quiévrain. Peut-être est-ce ce subtil mélange entre l'urbain et une touche campagnarde qui rend Uccle si attrayant.

DIVERSITÉ SOCIALE

Uccle a généralement la réputation d’être une commune verte où résident des nantis, parmi les plus riches de Bruxelles. Mais détrompez-vous : Uccle est caractérisée par d’importants

contrastes en termes d’habitat, cadre de vie et démographie. À cet égard, Uccle est une sorte de Bruxelles en miniature.

VILLE ET CAMPAGNE

Vous trouvez à Uccle à la fois des quartiers bourgeois entièrement urbanisés dans le nord, des quartiers populaires commerçants et des quartiers de logements sociaux à l’ouest, des lotissements résidentiels à l’est, de grands espaces ouverts, des bois et des espaces naturels au sud. Et entre ceux-ci, vous trouvez les coeurs historiques de noyaux villageois et hameaux, parfois absorbés par des constructions récentes, parfois encore reconnaissables comme « village » séparé, par exemple Saint-Job ou le coin du Balai à Verrewinkel.

COLLINES ET VALLÉES

Vous le remarquerez tout au long de cette promenade : Uccle a un relief très accidenté. Le mot « ukkel » signifierait d’ailleurs « petite colline ». Le coeur du village d’Uccle où commence la promenade se trouve en e et juste au-dessus de la zone inondable de l’Ukkelbeek. Aujourd’hui, ce ruisseau est en grande partie voûté et il coule de sa source dans l’avenue de Fré à la Senne en passant par l’avenue Brugmann et la rue de Stalle. Presque en parallèle, mais un peu plus au sud, le Geleytsbeek coule aussi d’est en ouest à travers la commune, séparé de l’Ukkelbeek par une véritable chaîne de collines. Et encore plus au sud, la même histoire se répète avec le Linkebeek, qui forme aussi la frontière avec la commune de Linkebeek et la Région flamande. Avec leurs nombreux petits a uents, ces trois ruisseaux creusent profondément le sol sablonneux d’Uccle. De véritables chaînes de collines et de profondes vallées en sont le résultat. Autant vous dire que vos mollets seront mis à rude épreuve !

VERTE

Uccle est très verte. Le seul morceau de la forêt de Soignes se trouvant sur le territoire d’Uccle a une superficie de 500 ha. De nombreuses maisons ont des jardins, parfois très grands. La commune compte di érents beaux parcs, bois, réserves naturelles et encore quelques zones vertes au statut mal défini. Certains de ces espaces ont reçu entre-temps le statut « d’espace vert », d’autres seront en partie divisés en plusieurs lots. La conversion de nombreux espaces ouverts en habitations et autres projets immobiliers n’est pas un phénomène nouveau. En 200 ans, Uccle s’est transformée de petite commune rurale comptant quelques milliers d’individus en une commune de plus de 80.000 habitants. En même temps, beaucoup de champs, bois, châteaux et domaines ont disparu, mais fort heureusement, pas tous. Vous le constaterez pendant notre promenade. 

GRANDE

Avec une surface de 22,9 km², Uccle est la deuxième plus grande commune de la Région de Bruxelles-Capitale. Cette surface représente 14 pour cent du territoire bruxellois. Pour le nombre d’habitants, Uccle est la quatrième commune de la Région de Bruxelles-Capitale. C’est une belle performance, en particulier au vu du fait que de grands espaces de la commune ne sont pas construits. La population d’Uccle enregistre une croissance constante, mais pas aussi rapide que la moyenne régionale. La raison ? Il y naît moins d’enfants que dans la moyenne et la population vieillit.

INTERNATIONALE

La croissance de la population uccloise est surtout due à l’immigration. Uccle s’internationalise donc, mais à un rythme un peu plus lent que le reste de Bruxelles. Un peu moins d’un tiers de la population d’Uccle est composé d’étrangers. Dont les deux tiers ont la nationalité d’un pays de l’UE. Sur la chaussée de Waterloo se trouve toujours la première école européenne de Bruxelles. Elle attire les familles qui travaillent pour les institutions européennes. Les Français sont de loin les mieux représentés dans la population étrangère de Bruxelles. Ils représentent plus d’un tiers de la population étrangère d’Uccle et sont suivis de loin par les Italiens, les Portugais et les Espagnols. Le nombre de Polonais et de Roumains est d’ailleurs en augmentation depuis l’élargissement de l’Union européenne.

UCCLE, BANLIEUE DE PARIS ?

Environ un habitant d’Uccle sur trois a la nationalité française. Cela s’explique en partie par la présence du Lycée français dans la commune. Dans l’extrême sud d’Uccle, à la frontière avec la commune de Linkebeek, 2800 élèves y sont scolarisés. Le curriculum y est plus international que la plupart des autres établissements du Lycée français. Le fait qu’outre de nombreuses autres nationalités, des centaines d’enfants belges y suivent aussi les cours n’y est pas étranger. L’histoire du Lycée français remonte à loin. Cette école voit le jour dans les environs de la Gare du Midi en 1907. Ce qui, autrefois, était une petite école de garçons est devenu un vrai mastodonte avec une longue liste d’attente.

TRAIN, TRAM, BUS ET VOITURE

Trois grands axes de circulation traversent la commune du nord au sud : la chaussée d’Alsemberg plus populaire à l’ouest, l’avenue Brugmann, qui date du 19e siècle, et la chaussée de Waterloo plus à l’est. Aux heures de pointe, nombreux sont ceux qui quittent Bruxelles en voiture par Uccle. La circulation peut donc y être très intense. Mais qu’à cela ne tienne, ceux qui en ont assez des embouteillages peuvent compter sur un grand nombre de transports en commun. Deux lignes ferroviaires desservent la commune avec six gares au total. Il y a en outre de nombreuses lignes de tram, dont trois rejoignent directement la Gare du Midi. Ajoutez-y des lignes de bus de la STIB, TEC et De Lijn, qui rejoignent le centre et quelques lignes de bus circulant à l’intérieur d’Uccle et des communes voisines. Ne manque plus que le métro, au grand dam des Ucclois.
POINT DE DÉPART :  TRAMS 4 ET 92 JUSQU’À L’ARRÊT «  HÉROS »