Animismes et anthropomorphismes. Cette curieuse obsession des humains pour leur image et ressemblance...

456490

22/11/2018 - 22/11/2018

Il contenuto non è disponibile in Italiano, perciò viene mostrato in un'altra lingua.

Au travers de ses créations au sein de la compagnie Cendres la Rouge, Sandrine Châtelain met l’inertie en mouvement, redonne vie à la mort … Aux confins du monde naturaliste et de l’absurde, de la poésie et de l’humour, le public est invité à découvrir des univers intimes, oniriques, délicieusement désuets et fantastiques. Pour les besoins de la compagnie, Alain Terlutte met au point et expérimente une nouvelle génération de machines, commandées par des moteurs dits « pas-à-pas » et des « servo-moteurs », dirigés par ordinateur, leur permettant ainsi d’exécuter toute une série d’actions différentes.

Auteur de livres dessinés et illustrateur pour la presse magazine, le travail de Beb-deum a évolué au fil du temps vers une recherche purement graphique sur le corps métis. Il s’affirme, au moyen du numérique, en un questionnement sur l’humain dans sa multiplicité et sa fragilité, sur l’individu confronté à la globalisation.

Johan Muyle a lancé la production de sculptures motorisées et de photographie qui posent un regard critique singulier, poétiquement distancié sur la condition humaine, la radicalisation des religions, la disparition des utopies collectives et sur l’actualité.

Go Jeunejean développe ses sculptures-robots au départ de techniques multiples, redonnant vie à des objets obsolètes. Tel un archéologue mettant au jour un trésor du passé, il aime que ses robots portent des traces d’usure, de travail, de fatigue. Étonnantes, troublantes, ses œuvres évoquent de vieux jouets que l’on redécouvriraient dans la cave ou au fond d’un grenier. Nostalgie d’une époque bienveillante, où le futur ne faisait pas peur …

Informazioni pratiche