Bxl dans la Tourmente après 2 Guerres, une Expo - Manneken Pis résiste aux Communautaristes

456381

05/12/2018 - 06/12/2018

Il contenuto non è disponibile in Italiano, perciò viene mostrato in un'altra lingua.

De l'Histoire en toute convivialité en compagnie d'un historien qui a l'art de vous faire oublier qu'il s'agit d'Histoire tant les personnes et les événements semblent proches de nous quand il les relate... Cycle des histoires cachées de Bruxelles. Et c'est de l'histoire de Bruxelles qu'il s'agit... Puisque Bruxelles n'a aucune importance stratégique, les dégâts des deux guerres mondiales sont limités. Mais leurs lendemains présentent chaque fois une rupture avec ce qui précédait. Après 1918, la ville devient un foyer principal du surréalisme. Par la suite, elle élargit cette notion loin au-delà du courant artistique qui en porte le nom. Après 1945, la ville est la première au monde à accueillir une exposition universelle qui exprime la foi de l'époque dans le progrès par la technologie. Dans la deuxième moitié du siècle, Bruxelles se désindustrialise et la composition de sa population change de fond en comble. La ville est la capitale d'une Belgique qui n'existe presque plus et d'une Europe qui n'existe pas encore. En rupture avec les guerres tribales entre flamands et wallons, elle connaît un essor culturel international impressionnant. - En partenariat avec la Brussels Academy.

Informazioni pratiche