Dis(m)asters of Photography

467070

29/03/2019 - 30/03/2019

Dis(m)asters of Photography

Il contenuto non è disponibile in Italiano, perciò viene mostrato in un'altra lingua.

Pour la neuvième année consécutive les étudiants en master de photographie et alumni de Sint-Lukas se chargeront de disperser des scènes photographiques un peu partout à Recyclart. Observez, écoutez, touchez, goûtez... et laissez-vous surprendre.

Avec: Alyssia Kozakiewiez, Ines Vansteenkiste-Muylle, Carmes Pazos Magarinos, Vytaute Trijonyte, Sofie Dhondt, Ischa Swinnen, Puck Rouvroye, Melvin Podolski, Miles Fischler

Miles Fischler (Bruxelles, 1991), est un photographe belge vivant à Anvers. Dans son travail, elle est surtout intriguée par la façon dont le monde qui l'entoure est construit. Le sujet principal de son travail est l'interaction entre les personnes et leur environnement - souvent en laissant de côté les personnes elles-mêmes - et plus spécifiquement, comment le monde est construit et divisé en plans. Son utilisation d'une esthétique souvent pittoresque (par la couleur, la texture et la composition) invite le spectateur à se rapprocher.

Puck Rouvroye (1992, Maastricht) vit et travaille à Bruxelles. En 2016, elle a obtenu son diplôme de maîtrise en photographie à la LUCA School of Arts Brussels. De façon ludique, Puck Rouvroye explore la façon dont nous regardons les images. Elle duplique souvent des images, créant des changements subtils dans la forme ou la matière. Avec une formation en photographie et une fascination pour la matérialité et le potentiel des images imprimées, son travail questionne la façon dont nous regardons notre environnement et la fonctionnalité des images. En utilisant des torsades visuelles et conceptuelles discrètes mais précises, elle met l'accent sur la souplesse des images, des cadres et des couleurs. Son travail a été exposé / présenté à 2m3 à Bruxelles, Vitrine #95 Sint Lukas Bibliotheek Brussel (J'ai plié, j'ai plié, demain je plierai, 2018), Kispas Brussels (Open Studios, 2018), de Ambiorixkazerne (Works & Objects, 2016) et Recyclart Vitrin 21 (Body of images, 2015), entre autre.

Alyssia Kozakiewiez
La présentation de soi à travers la photographie et le film est le fil conducteur de ma propre pratique. Ceci en combinaison avec des natures mortes d'objets brisés ou abandonnés ou d'environnements naturels, de sorte qu'il y a une sorte d'équilibre entre chaos et paix. C'est souvent un long chemin, à la recherche de ma propre identité, où j'ai tendance à fuir vers un personnage que je peux créer moi-même. Parfois, je m'éloigne de moi-même et je m'attache au personnage devant la caméra, à la personne sur la photo.

Ines Vansteenkiste-Muylle (1997, Louvain) est une photographe belge qui rencontre de nouvelles personnes à travers ses projets. Elle le fait avec une vision personnelle, dans laquelle son sujet est traité avec un grand respect. Ines utilise son appareil photo pour communiquer avec les gens et combine portraits et environnement. Pour son projet 'Insight', elle a photographié les habitants d'un lotissement social à Rillaar avec un appareil photo technique, en se concentrant sur sa beauté. A'Crossroads in spring time', elle nous a fait découvrir le monde des jeunes filles. Cette fois, elle montre son amour pour son ami Yaro Ray, et voyage avec son Hasselblad analogique en Amérique pour rencontrer et photographier sa famille.

Avec le support de Vlaamse Gemeenschapscommissie & BXL Makers.

Informazioni pratiche