Le Songe d'une nuit d'été

516584

08/03/2022 - 02/04/2022

Deze tekst is niet beschikbaar in het Nederlands. Daarom geven we hem weer in een andere taal.

Lutins, lucioles, feux-follets, elfes, faunes et farfadets s'effraient de mes grands carnassiers
Une muse un peu dodue me dit d'un air entendu "Vous auriez pu vous raser" (Higelin/Champagne)

Pour la première fois de son histoire -entamée quand même en 1951-, le Théâtre de Poche vous propose un classique. Du Shakespeare. Nous imaginons aisément votre étonnement. Un classique, mais enfin pourquoi ? Pour nous détourner de nos habitudes et de notre histoire –et donc plonger aventureusement dans l’inconnu.

Parce que Le Songe va rassembler une quinzaine de marionnettes géantes autour de 8 comédien.nes et qu’il est réalisé par la compagnie Point Zéro qui réussit tellement bien ce mélange des genres. Que Jean-Michel d’Hoop (L’Herbe de l’Oubli) en signe la mise en scène.

À découvrir donc les idylles empêchées de quatre amoureux à la cour d’Athènes. À suivre ces jeunes passionnés dans leur fuite vers un monde féérique peuplé d’esprits farceurs. À pénétrer dans le dédale de la forêt, la nuit, là où toutes les hallucinations sont permises, comme les fantaisies les plus cocasses. À se perdre comme des amoureux qui mélangent sans vergogne le masculin et le féminin….

À frissonner de peur, d’excitation et de bonheur dans ce songe où résonnent hurlements, rires, larmes, séduction, poésie, humour potache, manipulations, panique et crises de nerfs.

À nous les philtres, les fées, les métamorphoses, les illusions et la course folle du désir jusqu’à̀ la confusion la plus totale !

Praktische info