Le monde renversé

450236

19/10/2018 - 19/10/2018

Le monde renversé

Deze tekst is niet beschikbaar in het Nederlands. Daarom geven we hem weer in een andere taal.

Karl Marx aurait pu réviser sa copie. C’est ce que démontre la militante et universitaire américaine Silvia Federici dans son ouvrage fondateur du féminisme : Caliban et la Sorcière. Elle y détaille en particulier comment Marx a omis de préciser le rôle majeur joué par les femmes en fournissant la main-d’œuvre nécessaire à l’accumulation du capital. Elle y expose aussi le fait que les grandes chasses aux sorcières médiévales ne furent pas une simple péripétie historique, mais bien une démarche orchestrée pour reprendre le contrôle sur le corps des femmes.

S’inspirant de l’ouvrage de Silvia Federici de témoignages, de contes et d’essais, Clara Bonnet – déjà vue dans Remember me le court métrage de Fabrice Murgia – Marie-Ange Gagnaux, Itto Mehdaoui et Aurélia Luscher se saisissent de la figure de la sorcière pour donner à voir ce corps contrôlé, torturé, brûlé, fouillé, confisqué à travers les âges. Elles exaltent la modernité de ces femmes libres, dénoncent la violence de son invisibilisation et révèlent ainsi la domination patriarcale qu’elles ont toujours subi.

Praktische info