Les Parcours de La Fonderie : le cimetière de Laeken

443458

19/08/2018 - 19/08/2018

Les Parcours de La Fonderie : le cimetière de Laeken :: © La Fonderie

Deze tekst is niet beschikbaar in het Nederlands. Daarom geven we hem weer in een andere taal.

Le cimetière de Laeken a une bien longue histoire, c’est le plus ancien des cimetières bruxellois encore utilisés, et le dernier qui soit de type paroissial, c’est-à-dire implanté autour d’une église. Il nous raconte l'histoire du 19è siècle...

Nous aurons la chance de pénétrer dans le cœur préservé de l’ancienne église paroissiale datant du 13e siècle et habituellement inaccessible. C’est dans cette petite église gothique que la première Reine des Belges, Louise-Marie d’Orléans, décédée en 1850 à Ostende, avait émis le souhait d’être enterrée, elle y sera rejointe quinze ans plus tard par le roi Léopold Ier.
Après leurs décès, on décida de construire une église de plus grande prestance. Cette église, toujours visible aujourd'hui et qui renferme la crypte royale fut bâtie par Joseph Poelaert.

Après cet événement, l'aristocratie et la haute bourgeoisie ont voulu être enterrées à Laeken. De nombreuses personnalités y reposent. Nombre de chapelles de style néogothique appartiennent à des familles notables du 19e siècle. Pour ne citer que quelques noms : le bourgmestre Volxem, l’architecte Poelaert, la Famille Vaxelaire, la famille Halot (proche des Cail & Halot)… On y trouve également des bronzes remarquables dont l'un des exemplaires du Penseur de Rodin.

Cette visite sera aussi l’occasion de découvrir les exceptionnelles galeries funéraires souterraines, fermées au public depuis plus de vingt ans pour raison de sécurité, et dont la restauration a été récemment terminée après des années d’efforts.

La réservation n’est pas obligatoire. La Fonderie se réserve néanmoins le droit d’annuler des parcours et ne pourra prévenir que les gens qui s’y sont inscrits.

Praktische info