Napoléon & Waterloo

516532

02/09/2021 - 02/10/2021

Napoléon & Waterloo :: © Toone

Deze tekst is niet beschikbaar in het Nederlands. Daarom geven we hem weer in een andere taal.

Vaincu sur le champ de bataille, Napoléon n’a cependant rien perdu de son aura. L’empereur exerce toujours une fascination sur le public.
Déjà en 1903, Jean-Antoine Schoonenburg - Toone III jouait avec succès Napoléon, sur base d’un canevas dont le journaliste Louis Quiévreux relata quelques savoureux passages*.
Toone VII a écrit un récit parodique de la naissance du héros jusqu’à Waterloo en passant par la lutte pour l’indépendance de la Corse (toujours d’actualité), la rencontre avec Joséphine, le Directoire, la Campagne d’Egypte, le Consulat, le Sacre, les épousailles avec Marie-Louise et enfin, l’ultime affrontement.
Comme dans toutes ses oeuvres, le marionnettiste met également en scène des personnages de la tradition populaire. Ici, le grognard Jef Pataat raconte ses campagnes à son ami Woltje, aide de camp de l’empereur.
A l’instar de ses prédécesseurs, Toone se permet des anachronismes et des allusions à la vie politique belge.
Ce qu’en dit la presse ?

"Revu par Toone, Napoléon triomphe" (J.W., Le Soir, 19/05/2000)
"Une salle vollenback pour le Napoléon de Toone. Rideau sur cette première réussie. Le public applaudit et rappelle Toone VII et ses acolytes. La magie des marionnettes a opéré". (Pierre Thirion, Vers l’Avenir, 18/05/2000).

* voir "Toone et les marionnettes de Bruxelles", d’Andrée Longcheval et Luc Honorez, Edition
Paul Legrain 1984, p. 26.

Praktische info